Appel à candidatures : Afrique Médias CyberSécurité (session de Guinée)

 

AFRIQUE MÉDIA CYBERSÉCURITÉ : Formation de 500 professionnels des médias et acteurs de la société civile sur la cybersécurité.

Afrique Médias CyberSécurité est un programme de formation théorique et pratique en sécurité internet destiné aux journalistes professionnels et aux acteurs des médias de la société civile (blogueurs, journalistes citoyens, cyberactivistes …) de 10 pays de la sous-région ouest-africaine.




Objectif

Ce projet vise à initier et à outiller les acteurs des médias aux pratiques et méthodes de la sécurité et protection numérique. L’objectif principal du projet «Afrique Média CyberSécurité» est de permettre l'accès à Internet sans entraves aux professionnels des médias de l’Afrique de l’Ouest.



Le projet

La révolution digitale a ainsi bouleversé les méthodes de travail des professionnels de l’information. C’est la fin ou presque des dictaphones ou autres enregistreurs audio. Le journaliste d’aujourd’hui travaille de plus en plus avec son smartphone ou son ordinateur portable. C’est des données numériques qui sont traitées, stockées et partagées quotidiennement. Sans une politique de sécurité et une certaine compréhension des règles de protection, toute leur production se retrouve exposée au vol ou tout simplement à la destruction.

En Afrique, être acteur des médias (professionnel ou pas) présente souvent des risques dans certains pays (même démocratiques). Il est très facile de remarquer une violation du devoir d’informer des journalistes et celle du droit d’accès à l’information du public. Avec la digitalisation, certains gouvernements n’hésitent pas à appliquer des méthodes fascistes pour mettre tout un pays en “blackout”.

Des acteurs de la société civile considérés comme des lanceurs d’alerte, des journalistes citoyens ou tout simplement des web activistes sont menacés, persécutés, surveillés et arrêtés dans certains pays alors qu’ils ne font que leur travail et d’autres ne font que publier ou partager de simples informations.

Au terme de ce projet, 500 journalistes et activistes web dont la déontologie ne souffre d’aucun reproche, auront les outils et les connaissances nécessaires qui leur permettra de travailler en toute sécurité, communiquer de façon sereine, pallier les risques d’infiltration et de piratage, contourner la censure sur Internet, ainsi que les technologies de surveillance.

AFRICTIVISTES va identifier et accompagner les acteurs des médias des 9 pays francophones de l’Afrique de l’Ouest ainsi que la Gambie. Les participants dans les différents pays recevront gratuitement une formation à la CyberSécurité et recevront des applications et logiciels à travers une boite à outil pour la mise en oeuvre des connaissances qui leur seront partagées.

Ce programme propose des formations, des appuis techniques et une mise en réseau.

Les participants que nous recherchons doivent savoir utiliser internet, disposer d’une adresse de messagerie électronique, être inscrit sur un réseau social, savoir utiliser un ordinateur et un smartphone.

Déroulement

Le programme Afrique Médias CyberSécurité se décompose en dix grandes sessions. Les sessions se tiennent successivement dans les pays suivants :

  1. Bénin
  2. Togo
  3. Côte d’Ivoire
  4. Guinée
  5. Burkina Faso
  6. Mali
  7. Mauritanie
  8. Niger
  9. Senegal
  10. Gambie

 

Chaque session sera décomposée en trois phases :

  • Phase de l’Identification des Menaces
  • Phase de la Proposition des Méthodes
  • Phase de la mise à disposition des Outils

 

Quels participants ?

Chaque session reçoit 50 participants dont :

  • 25 journalistes professionnels (journalistes web, journalistes d’investigation, journalistes radio, journalistes télé et journalistes de la presse écrite)
  • 25 acteurs des médias de la société civile (blogueurs, web activistes, journalistes citoyens, journaliste des données, journalistes 2.0…)


CANDIDATURE POUR LA SESSION DE GUINÉE

 

Date limite candidature ?

La session de Guinée aura lieu à Conakry du 17 au 22 juillet 2017. La date-limite de dépôt des candidatures est fixée au 30 juin 2017 à 23H59 (GMT).

 

Comment déposer sa candidature

Pour déposer votre candidature pour la session de Conakry, vous devez cliquer sur ce lien, remplir le formulaire de candidature en ligne et fournir les éléments de candidature demandés. Aucun frais de participation ou de candidature n’est demandé aux candidats. Le programme est entièrement gratuit.

 

Les critères de sélection

Toutes les candidatures passent par un processus de sélection. Les candidatures seront examinées selon les profils et les activités des postulants sur internet.

Les participants doivent remplir les conditions suivantes :

  • être acteur des médias;
  • avoir accès à internet;
  • résider dans le pays qui doit abriter la session;
  • être conscient des risques et enjeux de la cybersécurité;
  • faire preuve de motivation, de la prise en compte d’une dynamique de réseau.

 

Sélection

Après la sélection, les candidats retenus seront informés par courriel.  Ils doivent confirmer à nouveau leur participation pour recevoir l’agenda et les informations complémentaires pour leur participation au programme.

 

Pour toute question complémentaire, vous pouvez adresser un mail à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.


 

En partenariat avec : 


L'Ambassade du Royaume des Pays Bas

 

Avec le soutien de :