Actualités

AfricTivistes Civic Action Prize 2021: Find out the names of the AfricTivistes Prize pre-finalists

The selection process of the 10 pre-finalists of the AfricTivistes Civic Action Prize began on July 16, 2021, the closing date for nominations. At the end of the process, the selection committee, composed of AfricTivistes' partners, selected the...

Read more: AfricTivistes Civic Action Prize 2021: Find out the names of the AfricTivistes Prize pre-finalists

Actualités

3rd AfricTivistes summit will be held in Abidjan in November 2021

The 3rd AfricTivistes summit which was expected to take place in Nairobi, Kenya at the end of October 2021 will finally be held in Abidjan, Côte d'Ivoire from 11th to 13th November due to stricter Covid-19-related restrictions.

Read more: 3rd AfricTivistes summit will be held in Abidjan in November 2021

Actualités

POLITICAL CRISIS IN THE REPUBLIC OF GUINEA: AfricTivistes calls for peaceful transition to civilian rule

A coup d'état is never desirable or to be encouraged in any country. It remains an unconstitutional move that puts the country in a crisis situation. As an organisation that fights for democracy, AfricTivistes cannot be associated with such a...

Read more: POLITICAL CRISIS IN THE REPUBLIC OF GUINEA: AfricTivistes calls for peaceful transition to civilian rule

Blaise Compaoré est arrivé à la tête du Burkina Faso en 1987 par un coup d'Etat. Aujourd'hui, il veut faire modifier la Constitution pour se maintenir au pouvoir. La ligue des blogueurs et cyber-activistes africains pour la démocratie – AfricTivistes – apporte tout son soutien au peuple burkinabè qui s’oppose à ce projet.

 

Communiqué

Le Parlement burkinabè examine ce jeudi un projet de loi gouvernemental visant à réviser l'article 37 de la Constitution pour faire passer de deux à trois le nombre maximum de quinquennats présidentiels.

Par sa volonté de faire modifier la Constitution aux fins de se présenter à un troisième quinquennat après 27 ans de présidence, Blaise Compaoré effectue un abus de pouvoir majeur. Ceci constitue une flagrante violation du texte fondamental de la république du Burkina Faso mais aussi agression de la charte africaine de la démocratie. C'est pourquoi nous, AfricTivistes, soutenons les différents mouvements de la société civile et de l’opposition burkinabés qui depuis un an luttent contre la modification de leur Constitution et qui viennent de débuter une semaine de protestation contre cette révision constitutionnelle.

Nous soutenons toutes les initiatives citoyennes visant à garantir le respect de la constitution et la valorisation des acquis démocratiques. Nous appuierons les activistes et blogueurs burkinabés dans la mise en place d'une réponse citoyenne face à cette volonté de tripatouillage de la constitution au Burkina Faso.